Nos experts suivent de près les évolutions macro-économiques et les marchés financiers.
wance-paleri-Uo40KRVStJo-unsplash
Monthly Market News

Monthly Market News novembre 2022 – Tendances sur les marchés

Par Alexandre Gauthy - Economist
En novembre, des chiffres d’inflation meilleurs que prévu aux Etats-Unis ont entraîné une révision des attentes de hausses futures des taux de la Fed. Par conséquent, les taux longs ont baissé, les marchés actions ont engrangé des gains importants, et le dollar s’est déprécié.

Notre expert, Alexandre Gauthy, analyse les tendances sur les marchés en novembre 2022.

Marchés d’actions : Une hausse conséquente des cours hors Etats-Unis

En novembre, l’indice mondial MSCI AC World a progressé de 3,3 % en euro. Derrière cette performance se cache des disparités importantes selon les régions. Les actions émergentes sont sorties du lot à + 9,9 % en euro, suivie des actions de la zone euro (+8,3 %), tandis que les actions américaines ont sous-performé significativement les autres régions du monde (seulement + 0,9 % en euro). Sur les marchés américains, les secteurs cycliques tels que les matériaux, les sociétés industrielles, les financières et les produits de consommation discrétionnaire figurent parmi les meilleurs performants du mois. En revanche, les secteurs de l’énergie et de la santé ont sous-performé Parmi les grandes sociétés américaines, Meta a progressé de 26 %, tandis qu’Amazon et Apple terminaient le mois en baisse, Apple en raison des perturbations dans la production chinoise. Les semi-conducteurs ont terminé très positivement (+ 18 %). Les actions chinoises cotées aux États-Unis ont connu une forte hausse (même si bon nombre de ces titres accusent encore des pertes importantes depuis le début de l'année). Du côté des perdants du mois, Tesla (-14,4 %) a été un frein important, tandis que Disney (-8,1 %) a pesé sur le secteur du divertissement.

La Fed est restée le principal point d’attention du marché le mois dernier. Alors que la réunion de la banque centrale du 2 novembre a donné lieu à une nouvelle hausse (attendue) de 75 points de base des taux, les attentes du marché se sont dirigées autour de l'idée que la Fed pourrait commencer à ralentir son rythme de hausse en décembre. Les données économiques allaient dans le sens d'un ralentissement des hausses de taux de la Fed. L'inflation du mois d'octobre a été plus faible que les attentes du consensus, bien que les services, en particulier le logement, restaient un sujet de préoccupation. De plus, certains indices manufacturiers régionaux ont montré un certain soulagement dans les composantes des prix payés. Sur le front de l'emploi, les chiffres du rapport privé ADP de novembre ont montré un fort ralentissement des créations d’emplois. Le nombre de postes à pourvoir (selon le rapport JOLTS) ont également diminué. Dans le même temps, les consommateurs américains sont restés résilients, les ventes au détail d'octobre affichant une hausse notable et les rapports sur les achats durant Thanksgiving et le Black Friday étant solides.

L'évolution de la situation en Chine n'a jamais quitté l'esprit du marché. L'approche stricte du "zéro-Covid" de la Chine est restée une préoccupation qui a été atténuée par l'annonce du gouvernement que ses mesures seraient "optimisées". Cependant, cette annonce a été suivie d'une nouvelle poussée de nouveaux cas de Covid qui a fait planer le spectre de nouveau durcissement des mesures de restriction (et a également déclenché une série de protestations à l'échelle nationale). Pourtant, à la fin du mois, les investisseurs semblaient croire que la normalisation se produirait quand même. À cela s'est ajouté l'optimisme quant aux plans du gouvernement pour soutenir le secteur immobilier en difficulté du pays.

Au cours de la saison des résultats du troisième trimestre, les sociétés composant l'indice S&P500 ont affiché un taux de croissance combiné des bénéfices de 2,4 %, soit un peu moins que les 2,8 % attendus à la fin du trimestre, avec une croissance moyenne des ventes de 10,9 %. Alors que les dirigeants des entreprises américaines ont continué à commenter la détérioration du contexte économique et les pressions inflationnistes, les résultats des entreprises ont également apporté des preuves supplémentaires de la bonne santé des dépenses de consommation.
Marchés d'actionsNovembre3 moisDepuis 31/1212 mois
MSCI EMU NR7.9%-4.0%-16.2%-15.0%
MSCI EUROPE NR6.2%-5.3%-12.2%-9.7%
MSCI USA NR7.0%-3.0%-7.0%-2.7%
MSCI JAPAN NR2.1%-7.2%-12.8%-11.8%
MSCI EM. MARKETS NR-4.0%-11.4%-18.8%-19.2%
MSCI AC WORLD NR5.1%-4.7%-9.3%-6.3%
Performances en EUR au 30/11/2022 Source : Bloomberg

Marchés obligataires : Détente sur les taux longs

Les obligations d'État se sont nettement renforcées à l'extrémité longue de la courbe, le rendement américain à 30 ans dépassant 4,30 % au début du mois avant de plonger sous 3,70 % à un moment donné au cours de la dernière semaine de novembre. Les principaux écarts de taux sont restés fortement inversés et ont atteint de nouveaux planchers ; l'écart entre le taux à 3 mois et le taux à 10 ans a terminé le mois avec une valeur négative de 0,70 %. En zone euro également, les taux longs ont suivi la même tendance. Ainsi, le taux allemand à 10 ans est passé de 2,15 % fin octobre à 1,94 % fin novembre. L’écart de rendement de l’Italie et de l’Espagne par rapport à l’Allemagne s’est resserré en novembre. Les obligations d’État de la zone euro ont progressé de 2,3 % en novembre. Quant aux obligations d’entreprise, elles ont connu une hausse plus marquée (+ 2,8 %), notamment dû à la baisse des spreads de crédit.
Taux gouvernementaux 10 ansActuelNovembre3 moisDepuis 31/12
Belgique2.73-0.041.322.55
France2.68-0.041.302.48
Allemagne2.140.031.332.32
Italie4.30-0.221.283.13
Grèce4.62-0.241.663.28
Espagne3.23-0.061.312.66
Etats-Unis4.050.221.402.54
Japon0.250.000.060.18
Evolution jusqu'au 30/11/2022Source : Bloomberg

Banques centrales : un ralentissement du rythme des hausses de taux d'intérêt

La Fed a augmenté comme prévu son taux directeur de 0,75 % début novembre. Durant le mois, certains membres de la banque centrale ont laissé entendre que la Fed pourrait ralentir le rythme des hausses des taux lors de sa réunion de décembre. Son président, J. Powell, a déclaré que l'effet retardé des taux plus élevés déjà adoptés en 2022, la réduction de la taille du bilan de la Fed par le biais du resserrement quantitatif, signifient qu'il est logique de modérer le rythme des hausses de taux à mesure que nous approchons du niveau de restriction qui sera suffisant pour faire baisser l'inflation". Du côté de la BCE, certains membres semblent être en faveur d’une hausse de 0,75 % en décembre, tandis que d’autres privilégieraient une hausse de taux de 0,50 %.
Tarif Banque centraleActuelDernier mouvementDate
Fed funds3.75-4.00%+0.75%Nov. 2022
BCE taux de dépôt1.5%+0.75%Oct. 2022
Situation au 30/11/2022 Source : Bloomberg

Devises : Le dollar se déprécie

Le dollar a baissé pour le deuxième mois consécutif, l’US Dollar Index (DXY) enregistrant son mois le plus faible depuis septembre 2010 avec - 5,1 %. Face à l’euro, le dollar a perdu 5 %, et la dépréciation du billet vert a été encore plus importante par rapport au yen ( -7 %).
DevisesActuelNovembre3 moisDepuis 31/12
USD0.988-0.8%3.3%13.1%
GBP0.8621.8%-2.7%-2.5%
JPY146.97-3.6%-7.9%-12.3%
CHF0.990-2.3%-1.7%4.6%
Evolution par rapport à l'EUR jusqu'au 30/11/2022 Source : Bloomberg

Matières premières : Le pétrole subit les craintes liées à la situation Covid en Chine

Le prix de l’or s’est apprécié de 7,3 % le mois dernier en dollar, enregistrant son meilleur mois depuis mai 2021. Cette hausse est principalement due à la baisse des taux longs et à la dépréciation du dollar. Le pétrole a baissé pour la cinquième fois au cours des six derniers mois, le WTI perdant 6,9 % (en dollar) sur fond d'inquiétudes concernant la demande chinoise. Les métaux industriels ont rebondi de 14 % en novembre, en raison des annonces de support du gouvernement chinois envers le secteur immobilier.
Matières premièresActuelNovembre3 moisDepuis 31/12
Matières premières (GSCI)636.844.8%-8.1%13.5%
Pétrole (Brent)94.837.8%-13.8%21.9%
Or1635.56-1.9%-7.9%-10.3%
Evolution en USD jusqu'au 30/11/2022 Source : Bloomberg
Restez informé
Abonnez-vous à notre blog
Recevez nos nouveaux articles quand vous le désirez ! Découvrez tout sur l’investissement durable, l’économie, Wealth Management ou la vie des entreprises.
Nous respectons votre vie privée et veillons à ce que vos données soient traitées en toute sécurité.
Partager l'article
Plus sur ce thème:
Réglementé par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) et la Banque Nationale de Belgique | Tous droits réservés 2022, Degroof Petercam