Nos experts vous tiennent informé des dernières évolutions des marchés.
1871-2021-geschiedenis-van-degroof-petercam

1871-2021: les valeurs sûres défient le temps

Par Bruno Colmant - CEO & Head of Private Banking
La banque Degroof Petercam est le fruit d’une longue histoire de financiers-entrepreneurs et de pionniers dans la gestion patrimoniale.

Aux origines de la banque Philippson

C’est en 1871 à la bourse de Bruxelles que débute l’histoire de Degroof Petercam. Franz Philippson a 20 ans. La guerre franco-allemande vient de s’achever. Les Français vendent leurs titres pour financer l’indemnité de guerre et  les villes ont des difficultés à financer leurs travaux. Philippson débute dans l’arbitrage. Il envoie des ordres de bourse à ses correspondants à Londres, Paris et Frankfort. La banque Philippson – à l’origine banque Oppenheim–Errera – se spécialise alors dans l’émission d’emprunts pour les collectivités. En 1886 un coup d’éclat : la conversion de la dette de Bruxelles. Deux ans plus tard, Philippson achète le siège de la banque rue Guimard au cœur du quartier du Luxembourg.
Franz Philippson en compagnie d'Arthur Bemelmans (à gauche) et de Léon Delacroix (à droite), 1922.

Banque Degroof : un nouveau nom, un même esprit

Dans l’entre-deux guerres, la banque gérée par ses fils, Jules et Maurice, participe à de grands emprunts publics, à la stabilisation du franc et à la privatisation des chemins de fer belges. En 1940, la famille Philippson doit fuir l’invasion allemande. Deux associés dont Jean Degroof poursuivent les activités. Degroof devient l'homme de confiance des Philippson. La banque portera désormais son nom. A la libération, l’opération Gutt recense les valeurs mobilières. La banque en tire parti et  se développe en gestion de patrimoine et reste active en bourse. En 1955, 8% des transactions passent par elle ! 

Les pionniers de la société de bourse Petercam

L’histoire de Petercam trouve, elle, sa source chez les agents de change bruxellois : Léon Libert et Emile Van Campenhout. Dans les années 20, les Belges sont confrontés à l’inflation et la bourse devient un refuge contre l'érosion monétaire. En 1934, Lucien Peterbroeck, gendre de Léon Libert, commence à travailler avec lui. Mais après la dépression des années 30, la confiance dans la bourse est ébranlée. En 1966, quelques agents de change visionnaires suggèrent de réformer la profession. Parmi eux, Jean Peterbroeck et Etienne et Emmanuel Van Campenhout. Peterbroeck est expert en gestion de portefeuille pour particuliers et Etienne Van Campenhout spécialiste en matière de change, d’arbitrage international et de relations avec les investisseurs institutionnels. En 1968, ils associent et forment la société de bourse Petercam. L’équipe s’installe place Sainte-Gudule. En 1982, la loi Cooreman-Declercq, inspiré par Etienne Van Campenhout, ressuscite le marché boursier en accordant des avantages fiscaux aux nouvelles émissions et à l’achat d’actions.
Jean Peterbroeck, en compagnie de Marc Eyskens et Philippe Maystadt. En 1991 Jean Peterbroeck crée le BEL 20 en tant que président de la Bourse de Bruxelles.

Deux entreprises innovantes

Les deux maisons grandissent, ouvrent des filiales à l’étranger, diversifient leurs services, notamment les introductions en bourse – dont elles deviennent vite les champions – et innovent en lançant de nouveaux services comme la gestion de fonds de pension pour des tiers et de nouveaux produits d’investissement : Sicafi, Sicav obligataires, de trésorerie, produits dérivés, etc. En 1990, la loi Maystadt autorise  les banques à entrer dans le capital des sociétés de bourse. La banque Degroof saisit cette opportunité pour créer sa propose société de bourse. De son côté, Jean Peterbroeck crée le Bel 20 en tant que président de la bourse de Bruxelles. En 2002, les deux sociétés rachètent plusieurs sociétés de bourse pour s’assurer un large réseau dans le pays. 

Banque Degroof et Petercam : le meilleur de deux mondes

En 2015, les deux maisons fusionnent pour donner naissance à la banque Degroof Petercam. La nouvelle entreprise forte de nouveaux talents complémentaires reste fidèle à un cœur de métier commun : la gestion patrimoniale. En outre, elle étend ses compétences et ses services  en matière de gestion institutionnelle, de banque d’affaires et d’activité de gestion administrative de fonds de placement.

Prêts pour les 150 ans à venir !

Cette longévité exceptionnelle témoigne de l'esprit d'entreprise et du rôle que nous occupons dans le paysage économique belge en tant qu'acteur important du marché financier.  En suivant l'héritage de ceux qui nous ont précédés, nous continuons à être un partenaire de confiance et responsable pour nos clients en transformant des idées innovantes en actions concrètes et en conscientisant nos clients aux enjeux à venir. Notre entreprise a créé des conditions uniques pour faire avancer notre économie et notre société et nous continuons à le faire. Pour faire prospérer l’histoire patrimoniale de nos clients et défendre leurs intérêts financiers, nous innovons, et quelles que soient les circonstances, nous allons de l'avant.
Restez informé
Abonnez-vous à notre blog
L'actualité financière vous intéresse ? Abonnez-vous à notre blog et recevez les nouveaux articles directement dans votre boîte e-mail.
Nous respectons votre vie privée et veillons à ce que vos données soient traitées en toute sécurité.
Partager l'article
Plus sur ce thème:
MAGAZINE

Wealth Review

Hiver 2020

Lire plus
Notre deuxième édition tire les leçons de la crise sanitaire. Même si celle-ci n’est pas encore finie, l’heure est au constat et aux perspectives à court et à plus long terme.
Par nos experts
Hans Bevers - Chief EconomistSilvia Steisel - Managing Director of Degroof Petercam FoundationJérôme van der Bruggen - Head of InvestmentsCéline Boulenger - Economist
Tous droits réservés 2021, Degroof Petercam